Paris, le 8 juin 2015 Jacques Conti Bilong et Damien Aussart (Photo Aude Boissaye & Sebastien Rande / Studio Cui Cui)

(Photo Aude Boissaye & Sebastien Rande / Studio Cui Cui)

 CONTI BILONG

Batteur, Auteur, Compositeur, Chanteur

Batteur incontournable du groupe de Manu Dibango, le Soul Makossa Gang, Conti Bilong a par ailleurs collaboré avec de grands noms à l’instar de Mory Kante, Cheick TidianeGary DourdanBabaa Maal, Ray Lema, Maceo Parker…  Il a également joué pour la bande originale de quatre films, dont Kirikou et les bêtes sauvages.

Originaire du Cameroun, Conti Bilong s’initie dès l’âge de 13 ans à la batterie, un instrument rapidement devenu sa passion. Il fait ses premiers pas de batteur professionnel dans les clubs de Douala (Cameroun).
En 1990, il part en tournée aux États Unis avec Sam Fan Thomas. Cette expérience l’encourage à enrichir davantage sa culture musicale avec des influences telles que le jazz, le rock, la musique afro­-cubaine, ou encore la salsa.

Installé à Paris depuis les années 2000, Conti Bilong a suivi des cours dans la célèbre académie Bill Evans et à la Schola Cantorum. Depuis, il fait de nombreuses tournées internationales au côté de l’ambassadeur de l’afro­jazz Manu Dibango.

Musicien pluridisciplinaire, Conti Bilong est également compositeur, arrangeur et chanteur. Il a notamment réalisé de nombreux albums d’artistes camerounais.

En 2005, il réalise son premier album intitulé Africa World, aux sonorités world jazz et funk sur une base de makossa ; suivi de l’album Bana , enregistré en 2009 en collaboration avec Manu Dibango.

Aujourd’hui, Conti Bilong sort un nouvel album, It’s time, où résonne la richesse de son parcours. La voix de Conti Bilong s’élève au-dessus de sa batterie et la langue douala, dialecte camerounais si chantant, se mêle aux harmonies jazz et aux rythmes africains, espagnols, cap-verdiens ou jamaïcains.